L'OSTEOPATHIE

Thérapie manuelle douce créée vers 1874 par le médecin américain Andrew Taylor Still (1828-1917), qui s’emploie à déterminer et à traiter les pertes de mobilité qui peuvent affecter l’ensemble des structures composants le corps humain ( articulations, muscles, ligaments ou viscères).

L'ostéopathe exerce dans le cadre d’une approche globale de l'individu et s’appuie sur une connaissance approfondi de l'anatomie et de la physiologie (6 années d'étude).

Depuis l'article 75 de loi n° 2002-303 du 4 Mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, le titre d'ostéopathe est officiellement reconnu en France.

Les décrets d’application n°2007-435 du 25 mars 2007, qui encadrent cette profession, définissent les actes ostéopathiques autorisés ainsi que la formation pédagogique minimum nécessaire à l'obtention du diplôme en ostéopathie (D.O.)

487525_547dc229acfa4c45a77bbc1ca4f89962~
487525_40cab107dfc84918b4f9d7b181c47b6e~

Du nourrisson, aux seniors en passant par l'enfant, l’adulte, la future maman, personne en situation de handicap et le sportif.

 

L'ostéopathe choisit les techniques les mieux adaptées et les plus confortables pour chaque patient en fonction de :

 

  • son âge

  • sa morphologie 

  • sa douleur

                     

LA CONSULTATION

Elle commence par un entretien très précis sur les antécédents :​​

  • médicaux

  • chirurgicaux

  • traumatiques du patient.

  • rapporter tous les examens complémentaires (comptes-rendus opératoires, imageries médicales, examens biologiques...)

La séance continue par une série de tests ostéopathiques qui nous permet de repérer les différentes structures en perte de mobilité.

Ce qui nous amènera au diagnostique ostéopathique. Puis, vient le temps du traitement ostéopathique avec des techniques:

- structurelles (manipulation d’une vertèbre)

- musculaires (contracté-relâché)

- viscérales (mobilisation des organes)

- faciales (travaille sur les enveloppes des muscles, ligaments, organes...)

- crâniennes (action sur les membranes et les nerfs craniens)

des zones en dysfonction qui permettra de favoriser la mobilité et le fonctionnement de ces structures.

Le nombre de séances est très variable selon le vécu et la plainte du patient, mais généralement les résultats sont nettement visibles

en 1 à 2 séances.

L’ostéopathie est une médecine préventive, on conseille donc de consulter son ostéopathe 2 fois par an, quand tout va bien,

afin de préserver sa santé.

La fin de la consultation sera le moment où nous pourrons expliquer quelques détails sur le traitement effectué et de donner,

si besoin quelques conseils

d’étirements, de renforcement musculaire et d’hygiène de vie.

Pour optimiser l’efficacité du traitement ostéopathique, il sera recommandé, 24 à 48h après la consultation, de se ménager,

d’éviter un effort physique important, tout ce qui pourrait être fatigant.

Enfin vous verrez pour définir avec votre ostéopathe les modalités de suivi : une nouvelle consultation, vous rapprocher

de votre médecin généraliste.

                                                                              Mieux vaut prévenir que guérir

 

                                                     L’OSTEOPATHIE FAIT PRENDRE CONSCIENCE A CHACUN QU’IL EST REPONSABLE DE SON CAPITAL SANTÉ

                                                                                  QU’IL PEUT PRESERVER PAR UN SUIVI OSTEOPATHIQUE REGULIER.

mangermediterraneen-etirements-haut-corp
mal-dos-evaluation-bilan-diagnostic-oste
487525_2d60affd8b5440f3b3493135f5dc0def~
download.jpg

POUR QUI ?

LA CONSULTATION

  • Facebook
2019 par Sandrine Combrouze Ostéopathe D.O Gardanne